Trente
Chef-lieu de la région Trentin Haute Adige, Trente est située dans l’Italie septentrionale, à peu de distance des Dolomites et compte environ 110 000 habitants.
La cité surgie du fond de la vallée de l’Adige et vante la suggestive corniche offerte du Monte Bondone, de la Paganella, du Monte Calisio, de la Marzola et de la Vigolana.

Point de rencontre des cultures Italiennes et d’Europe centrale
, Trente est un trésor à découvrir;  l’art, la culture et l’histoire s’expriment au travers de ses musées, de ses palaces et de ses églises qui dévoilent les phases Romaine, médiévale et renaissante de la cité, une cité pleine de vivacité et riche de culture en toute saison.

Trente a des origines préromaine et fut conquise vers les 222 av J.C par ces même Romains (la ville s’appelait Tridentum). Elle passa successivement des mains des « Ostrogot » à ceux des « Longobardi »  puis à ceux des « Francs ». Ce n’est que vers le Xème siècle qu’elle fut ajoutée au sacré empire Romain. Elle devint de 1004 à1800 une principauté épiscopale mais le pouvoir de l’église cessa vers les 1270 lorsque Trente fut gouvernée par le Conte du Tyrol. Successivement (1360-1918) Trente se retrouve sous le pouvoir des « Asburgo »

Trente figure aussi sur la liste des cités récompensées de la décoration de valeur militaire pour la guerre de la Libération qu’on lui remis le 16 Avril 1976, pour la reconnaissance de la participation de ses citoyens durant le cours de la lutte des partisans de la seconde guerre mondiale.
De grands espaces sont réservés à la valorisation et à la promotion de la culture et des traditions locales, grâce à la présence de nombreuses structures dédiées aux musées et aux expositions. Les collections artistiques régionales sont exposées dans un contexte très particulier qu’est celui du « Château des Bons Conseils »(Castello Del Buonconsiglio), alors que d’autres réalisations, faites durant le  XVIIIème et le XIXème siècles, d’artistes de renommée internationale sont conservées à l’intérieure des galeries d’arts du « MART », Musée d’art moderne et contemporain de Trente et de Rovereto.
L’offre culturelle de la commune de Trente comprend aussi de nombreuses manifestations, partant du festival du film de Trente au festival de l’économie, de la fête de Saint Joseph (San Giuseppe) à la fête de « Vigiliane », prise en honneur de « San Vigilio »(le veilleur), Saint Patron de la ville de Trente, tout en passant à l’automne et par le marché de noël et pour finir le marché des fêtards (Mercatino dei Gaudenti).
Mais l’aspect le plus important de la tradition et de la culture de Trentin est indubitablement celle de la gastronomie et du vin. La cuisine Trentin présente plusieurs influences et provient de plusieurs pays ; on y retrouve la polenta (d’origine vénétienne ), le goulasch, les canéderlis et autres plats d’influence Tyrolienne.
Parmi les plats typiques de la région il y a les pâtes aux haricots, la tourte aux macaronis, les saucisses au four et la « fritatta » à base de lait et de farine. Entre les douceurs plus connues il y a le « strudel » et le « Zelten ». Les vins plus fameux sont entre autre le Marzemino, le Muscat, le Merlot et le Casteller.